La géobiologie d'Anthony

Géobiologie : champs et ondes électromagnétiques

GEOBIOLOGIE ONDES ELECTROMAGNETIQUES

En commandant une nouvelle carte SIM pour mon téléphone, j’ai eu la surprise de recevoir un dépliant de la Fédération Française des Télécoms. À l’intérieur, il est écrit, je cite : « Les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables sont classés par le Centre International de Recherche sur le Cancer dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’Homme ». Mais pourquoi ? Je vous explique tout.

Géobiologie : comprendre l’onde électromagnétique

Géobiologie : champs et ondes électromagnétiques

Tout d’abord, une onde électromagnétique est la conséquence d’une interaction d’un champ électrique avec un champ magnétique variables dans le temps. Elle se déplace à la vitesse de la lumière. Hormis la lumière visible qui nous permet de voir le monde en couleurs, l’onde électromagnétique est invisible à l’oeil nu. Seuls des appareillages spécifiques peuvent détecter ce transport d’énergie. Ensuite, les ondes se répandent sous forme de petites vagues que l’on appelle des oscillations. Le nombre de ces oscillations par seconde détermine la fréquence. Les ondes sont alors classées sur le spectre électromagnétique en fonction de cette fréquence.

Du côté de notre organisme, nos cellules ont leur propre fonctionnement électrique. Si notre corps est exposé à des ondes électromagnétiques d’origine artificielle, les charges électriques de celui-ci vont se mettre à vibrer en fonction de la fréquence des ondes réceptionnées de l’extérieur. Les ondes électromagnétiques reçues vont ainsi perturber l’équilibre électrique de toutes nos cellules. Le géobiologue est donc là pour détecter et réduire les nuisances de votre environnement proche.

Le téléphone portable propage des ondes électromagnétiques de hautes fréquences. Elles sont absorbées par le corps humain et elles entraînent alors un échauffement de nos cellules. L’étude Cerenat effectuée à Bordeaux et publiée par le Dr Gaëlle Coureau a démontré qu’il y avait un risque de tumeur cérébrale plus élevé chez les utilisateurs intensifs du téléphone portable. Quand à l’aide-mémoire numéro 193 de l’OMS d’octobre 2014, il indique qu’à ce jour, il n’a jamais été établi que le téléphone portable puisse être à l’origine d’un effet nocif pour la santé. Chacun se fera donc sa propre opinion selon ses recherches.

De basses fréquences comme avec l’électricité de notre habitat ou de hautes fréquences comme avec le Wi-Fi, le four micro-ondes, les antennes-relais, les objets connectés, etc., les ondes et les champs électromagnétiques sont partout, on appelle cela l’électrosmog.

10 conseils très simples pour se protéger des ondes électromagnétiques à la maison

Comment se protéger des ondes et des champs électromagnétiques ?

En géobiologie, on s’intéresse aux ondes et aux champs électromagnétiques car ils ont un impact sur les cellules du corps humain et ils intensifient les effets des réseaux cosmo-telluriques. Prenons le cas du Wi-Fi. Les signaux émis sont “pulsés” c’est-à-dire qu’ils sont envoyés périodiquement et non continuellement. Les cellules du corps humain subissent alors un effet stroboscopique et doivent s’adapter en permanence à ces changements de variations. Ces à-coups peuvent déclencher des palpitations, des nausées, de la fatigue ou un manque de concentration.

Des moyens de protections existent pour réduire la pollution électromagnétique qui nous entoure. Ils sont très utiles aux personnes électro-hypersensibles.
Pour réduire les champs électriques de basses fréquences de l’électricité domestique, en tant que géobiologue, je peux conseiller :

  • Les gaines et les câbles blindés ;
  • L’interrupteur automatique de champ (IAC) ;
  • Les toiles de blindage ;
  • Une prise de terre avec une valeur de la résistance proche des 10 Ohms ;
  • De brancher les lampes de bureaux ou de chevets dans le bon sens (oui, il y a un sens !).

Pour réduire les ondes électromagnétiques de hautes fréquences, je peux conseiller :

  • Les toiles anti-ondes ;
  • Les voilages filtrants ;
  • Les peintures anti-ondes ;
  • Le papier aluminium relié à la terre ;
  • De couper le Wi-Fi (surtout la nuit) ;
  • De communiquer en 3G avec son téléphone portable, sans oreillette Bluetooth, en mode haut parleur avec le téléphone le plus éloigné possible du corps.
PDF géobiologie cours formation

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT VOTRE EBOOK SUR LA GÉOBIOLOGIE !

Traitement en cours…
Merci ! Vous allez recevoir votre E-book.

Vivre avec les champs et les ondes électromagnétiques

Les conseils de protections cités ci-dessus ne sont qu’une partie des solutions. Le géobiologue est là pour détecter les champs et les ondes électromagnétiques de votre lieu et pour effectuer des recommandations adaptées. À moins de vivre enterré dans un bunker ou en « zone blanche », nous n’avons pas la possibilité d’échapper à ces perturbations artificielles qui nous sont imposées. Comme nous sommes tous électrosensibles à des degrés différents, nous pouvons souffrir, par exemple, d’étourdissements ou de troubles digestifs chroniques sans jamais penser aux effets des ondes et des champs électromagnétiques autour de nous. Ils pourraient peut-être avoir un lien. Faites un test, pendant quelques minutes, coupez votre téléphone, Wi-Fi et tout ce qui est connecté autour de vous. Sentez-vous une charge en moins ? Une ambiance plus légère ? C’est le début de la prise en main de votre bien-être.

nuisance pollution électromagnétique
Sommaire
Géobiologie : champs et ondes électromagnétiques
Nom de l'article
Géobiologie : champs et ondes électromagnétiques
Description
Les ondes électromagnétiques sont-elles néfastes pour notre santé ? Quels sont les effets ? Comment s'en protéger avec la géobiologie ?
Auteur
Site
La géobiologie d'Anthony
Logo