La géobiologie d'Anthony

Géobiologie : veines d’eau souterraines et sources

L’eau est un élément essentiel et indispensable à la vie. Elle circule sous nos pieds à des profondeurs différentes, et celle-ci, nous ne la voyons pas. Elle est invisible et elle sillonne les sous-sols de nos habitats et de nos entreprises. Quelle est la différence entre une veine d’eau souterraine et une source ? Y a-t-il un cours d’eau sous votre maison ? Tentons d’y voir plus clair.

La géobiologie et votre maison

À quoi sert la géobiologie pour votre maison et quel bénéfice peut-elle apporter ? Pourquoi faire appel à un géobiologue alors que tout va bien ? La pollution électromagnétique est-elle une nuisance ?

Géobiologie et santé

La géobiologie et la santé sont liées. C’est évident lorsque nous étudions le sujet. Grâce à l’étude des lieux de vie effectuée par un géobiologue professionnel, cette pratique aide le corps humain et tout être vivant à maintenir une bonne vitalité.

Géobiologie et cancer

C’est la principale préoccupation des personnes qui recherchent un géobiologue : le cancer. Peut-on éviter le cancer ? La question suivante devrait alors venir à notre esprit : « Mon lit est-il bien placé ? ». En effet, en géobiologie, l’exposition non contrôlée et permanente à certains rayonnements telluriques peuvent être néfastes.

L’agriculture, l’élevage et la géobiologie

Les agriculteurs et les éleveurs sont en première ligne pour constater les effets des réseaux géobiologiques, des failles, des cours d’eau souterrains, des ondes et des champs électromagnétiques. Ils s’aperçoivent que leurs animaux vont très bien à un endroit et qu’à un autre ils sont toujours malades. Explications.

Géobiologie : champs et ondes électromagnétiques

En commandant une nouvelle carte SIM pour mon téléphone, j’ai eu la surprise de recevoir un dépliant. À l’intérieur, il est indiqué, je cite : « Les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables sont classés par le CIRC dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’Homme ». Mais pourquoi ?