La géobiologie d'Anthony

Qu’est-ce qu’un diagnostic d’environnement électromagnétique ?

Le diagnostic d’environnement électromagnétique s’adresse à tout le monde ! Il est très utile et particulièrement recommandé dans les habitats, dans les bureaux ou encore dans les fermes. En bref, dans tous les endroits où des êtres vivants sont exposés à la pollution électromagnétique sur une période prolongée.

10 secrets sur la géobiologie

Tantôt sacrée, tantôt scientifique, la géobiologie s’adapte à toutes les situations. De moins en moins méconnue, cette discipline étonne chaque jour ceux qui l’exercent et ceux qui la découvrent. Mais quels sont les secrets de la géobiologie ? En voici quelques-uns parmi des centaines.

Les vertus de la pierre de shungite

La shungite attire et fait débat. Quel est le rôle de cette pierre en géobiologie ? Il paraît qu’elle a des pouvoirs extraordinaires. Elle protégerait même des ondes électromagnétiques. Cependant, il y a des rumeurs de radioactivité autour d’elle. D’où vient cette mystérieuse pierre de shungite ?

Les effets du Wi-Fi sur le corps humain

Le Wi-Fi est omniprésent. Chez nous, chez le voisin, à l’école, au travail, même en forêt, il est là. Totalement invisible pour nos yeux, il ne l’est pas pour nos cellules. Saviez-vous qu’il utilise la même fréquence que votre four à micro-ondes (2,45 GHz) ? Réduire et se protéger de ses ondes électromagnétiques est indispensable.

Les réseaux cosmo-telluriques en géobiologie

En géobiologie, vous entendrez souvent parler de réseaux cosmiques, de réseaux telluriques ou tout simplement de réseaux cosmo-telluriques. Quelle est la définition de ces termes employés par les géobiologues ? Que signifie réseau Hartmann ou réseau Solaire ? Et surtout, y-a-t-il des réseaux défavorables à la santé ?

L’électrosensibilité en géobiologie

L’électrosensibilité en géobiologie est un vaste sujet. D’année en année, il y a de plus en plus de personnes qui disent être « électrosensibles ». En fait, nous le sommes tous. Quand les « électrosensibles » essaient de se soigner ou d’avoir des conseils, bien souvent, on leur dit que c’est une maladie imaginaire. C’est dans leur tête.