La géobiologie d'Anthony

Les réseaux cosmo-telluriques en géobiologie

En géobiologie, vous entendrez souvent parler de réseaux cosmiques, de réseaux telluriques ou tout simplement de réseaux cosmo-telluriques. Quelle est la définition de ces termes employés par les géobiologues ? Que signifie réseau Hartmann ou réseau Solaire ? Et surtout, y-a-t-il des réseaux défavorables à la santé ?

La géobiologie, une pseudo-science ?

La géobiologie n’est pas une pratique reconnue officiellement. Pourtant, elle peut préserver notre vitalité. Les cours d’eau souterrains provoquent une différence de potentiel électrique, c’est ce qui déclenche les contractions musculaires des sourciers. Grâce à elles, ils détectent les endroits où creuser pour trouver de l’eau.
Comment expliquer ceci ?
N’est-ce pas une première preuve ?

Qu’est-ce qu’une expertise géobiologique dite scientifique ?

Une expertise géobiologique est l’analyse des perturbations électromagnétiques d’un lieu faite par un géobiologue professionnel. Le but est de ne plus stationner sur des zones défavorables à la vie. L’expertise prend en compte deux types de phénomènes : les agressions naturelles (réseaux, failles, cours d’eau souterrains, etc.) et les agressions artificielles (pollution électromagnétique).

Qu’est-ce que la géobiologie dite scientifique ?

La géobiologie est une ancienne pratique qui contribue à analyser l’environnement dans lequel nous vivons afin de préserver sa santé.
La géobiologie s’intéresse principalement aux réseaux cosmo-telluriques (qui viennent du ciel : cosmos / qui viennent de la terre : telluriques), aux failles, aux cours d’eau souterrains, aux ondes et aux champs électromagnétiques d’origine artificielle.